Les campagnes deviennent de plus en plus désertes et le métier d’agriculteur est beaucoup moins en vogue qu’auparavant.

En effet, avec un taux d’urbanisation qui atteint les 80% aujourd’hui – soit à peu près 30% de plus que la moyenne mondiale – le nombre d’exploitations agricoles a été divisé par 2,5 entre 1988 et 2013. L’âge des exploitants est en hausse, avec une moyenne autour des 51 ans et peu de jeunes sont séduits par ce métier. L’avenir de l’agriculture « traditionnelle » française n’est pas tout au vert. Malgré tout, il va quand même falloir continuer à se nourrir.

Tout d’abord, il faut savoir qu’il n’y a pas besoin d’être sur les champs pour commencer à cultiver car même un petit bout de terrain peut suffire pour débuter. En effet, de quoi a besoin une plante pour grandir ? De nutriments – qu’elle trouve dans le terreau – d’eau et d’un peu de soleil tout simplement ! Vous pouvez donc commencer dès à présent sur votre balcon à l’aide d’une jardinière, un peu de terreau et quelques graines.

Dans le moyen terme, le but de cette opération d’agriculture urbaine dans nos villes serait de favoriser les circuits courts, qui est une des meilleures choses que l’on puisse faire pour l’environnement.

Au lieu d’acheter vos fruits et légumes venant d’autres pays, voir même d’autres continents, imaginez un monde où ces denrées sont produites dans votre quartier, vous donnant accès aux produits les plus frais.

Enfin, sur le long terme, la finalité de ce projet serait donc, vous l’aurez sûrement compris, d’aboutir à une autosuffisance des villes.
Alors oui, cela vous paraît probablement un peu fou, mais ce n’est pas impossible non plus. Comme nous l’avons vu à travers cet article, l’agriculture urbaine peut se montrer très rentable en termes de productivité relative à la surface exploitée.

Vous pouvez donc, vous aussi, agir dès maintenant en commençant à exploiter votre balcon ou en aidant les initiatives locales. Et surtout, n’oubliez pas que, peu importe où vous êtes, il faut toujours cultiver son jardin.

François-Clément, pour Papyrus Éditions

 

Sources :

Chiffres : Banque Mondiale (urbanisation)
https://data.worldbank.org/indicator/SP.URB.TOTL.IN.ZS?locations=FR
INSEE – AGRESTE (Ministère de l’agriculture)
http://agreste.agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/memo17exploitations.pdf

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas visible. Les champs obligatoires sont marqués par un *

*

1 × 1 =